SITE ARCHEOLOGIQUE DE CAMBOUS

Le site archéologique de Cambous héberge les ruines d’un village préhistorique qui est sans doute le plus vieux village qu’il soit possible de visiter en France.

Le site de Cambous nous éclaire sur une époque charnière de notre histoire. À la fin de la préhistoire, une mutation profonde s’engage, avec le passage d’un mode de vie basé sur la chasse et la cueillette, au profit de l’agriculture et de l’élevage.

Ces nouvelles activités agro-pastorales amèneront une sédentarisation qui s’accompagnera de nombreuses innovations techniques. C’est cette histoire que raconte le village de Cambous et c’est aussi un peu l’histoire du Grand Pic Saint-Loup.

Le site de Cambous est également remarquable par son état de conservation.

Construit en pierres, contrairement à la majeure partie des constructions de l’époque faites en bois, il est considéré comme un des plus anciens villages de France encore visible. Aménagé pour recevoir les visiteurs, avec notamment la reconstitution d’une habitation de l’époque, c’est aussi un laboratoire d’études et de fouilles archéologiques.

Il est spécialisé en archéologie expérimentale, qui consiste à reproduire les gestes et savoir-faire préhistoriques pour mieux en comprendre l’évolution.

Lors de la manifestation « Faîtes de la préhistoire » (en mai), des journées européennes de l’archéologie (en juin) et des journées européennes du patrimoine (en septembre), de nombreuses activités sont présentées au public, lequel est alors invité à y participer lors de ces journées entièrement gratuites.

Il date du Chalcolithique (ou âge du cuivre), une période comprise entre 2700 et 2300 avant notre ère. Durant ces quatre siècles va s’épanouir une brillante culture, dite de Fontbouisse, qui doit son nom à un site de la région de Sommières (Gard) où des vestiges assez semblables ont été étudiés dans les années 40.

Dans les Garrigues (régions de collines calcaires où pousse la garrigue) du Gard, de l’Hérault et de l’Ardèche le peuple de Fontbouisse est l’auteur d’innombrables dolmens et villages à maisons de pierres. On compte plus de deux cents hameaux de ce type, mais à peine 20% ont été étudiés par les archéologues. Il reste beaucoup de travail et le site de Cambous est là pour témoigner de l’intérêt des recherches menées dans ces régions.

SITE ARCHEOLOGIQUE DE CAMBOUS

Son remarquable état de conservation tient à sa technique de construction : car contrairement aux maisons néolithiques construites dans la plupart des régions de France, Cambous n’est pas conçu en argile et en bois, matériaux périssables, mais en pierre sèche.


Quatre groupes de huit à dix cabanes chacun ont été mis au jour à partir de 1967. Les habitations, contigües, ont d’épais murs de pierres et de lauzes selon un plan allongé à extrémités en abside : cette architecture est typique des populations de Fontbouisse.

Une habitation, avec un toit de lauze et de chaume, a été reconstituée à la périphérie du site.

Ici, et nulle part ailleurs, un territoire fossilisé a traversé presque cinq millénaires pour s’offrir au regard toujours étonné du chercheur ou du visiteur.

Cambous
26 novembre
Cambous - 2

Informations pratiques

Pour venir en bus au Village Préhistorique de Cambous :  ligne 608 , descendre à l'arrêt "Mairie",  850 m à parcourir à pied.

 

Accessibilité : le cheminement à travers la garrigue est délicat pour les personnes à mobilité réduite.

En savoir plus

Cambous - 1
Votre consentement
Ce site recours à l'utilisation de cookies (ou traceurs) lors de votre navigation. Votre consentement explicite est nécessaire à leur utilisation. cliquez ici pour en savoir plus
Ce site et les services liés sont susceptibles de déposer des cookies* (ou traceurs) sur votre ordinateur.
Ils ne sont pas installés par défaut.

Les plateformes de diffusion de vidéos en ligne (Youtube, Vimeo, Dailymotion...) peuvent déposer des cookies destinés au suivi statistique et marketing de vos consultations. Reportez-vous à leurs politiques de confidentialités respectives pour en savoir plus.
Le refus de ces cookies n'altérera pas leur consultation sur le site actuel.

Ce site fait l'objet de mesure d'audience via la plateforme Google Analytics. Reportez-vous à la politique de confidentialité de Google Analytics pour en savoir plus.
Le refus de ces cookies n'altérera pas votre expérience utilisateur sur le site actuel.

Les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Trip Advisor...) peuvent déposer des cookies destinés au suivi statistique et marketing de vos partages de liens. Reportez-vous à leurs politiques de confidentialités respectives pour en savoir plus.
Le refus de ces cookies n'altérera pas la consultation du site actuel, mais vous empêchera de partager le contenu de ce site sur vos réseaux respectifs.

* un cookie est un petit fichier stocké par un serveur dans le terminal (ordinateur, téléphone, etc.) d’un utilisateur et associé à un domaine web (c’est à dire dans la majorité des cas à l’ensemble des pages d’un même site web). Ce fichier est automatiquement renvoyé lors de contacts ultérieurs avec le même domaine.